top of page
Rechercher

La fonction barrière pour la peau d'Abilar 10%


L'un des points forts de la pommade à la résine Abilar 10% est sa fonction barrière pour la peau. Avant d’expliquer cette fonction, nous devons d’abord donner un aperçu des principales couches de la peau.

Les trois principales couches de la peau

Épiderme

Il y a d’abord l’épiderme. Il s’agit de la couche externe de la peau qui agit comme une barrière contre les facteurs externes tels que les bactéries, les rayons UV et les dommages physiques. Il ne contient aucun vaisseau sanguin. L'épiderme est constitué de plusieurs couches, de nouvelles cellules étant produites au niveau inférieur et se déplaçant vers le haut. Au cours de ce processus, elles meurent et se transforment en une couche protectrice de cellules mortes qui s'écaillent régulièrement.

Derme


Le derme se situe directement sous l'épiderme et est plus épais et plus ferme. Cette couche est constituée de tissu conjonctif et contient des fibres de collagène et d'élastine qui donnent à la peau sa force et son élasticité. Dans le derme se trouvent les follicules pileux, les glandes sudoripares, les glandes sébacées, les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses. Cette couche joue un rôle crucial dans la régulation de la température, la nutrition de l'épiderme et la perception du toucher et de la douleur. Le derme est responsable de l’intégrité structurelle et de la résilience de la peau.

Hypoderme ou couche de tissu conjonctif sous-cutané

L'hypoderme, également appelé couche de tissu conjonctif sous-cutané, se trouve sous le derme. Il est principalement constitué de cellules adipeuses et de tissu conjonctif, qui stockent l’énergie et assurent l’isolation et l’absorption des chocs. Cette couche contribue également à la régulation de la température du corps et protège les organes internes des dommages mécaniques. L'hypoderme ancre la peau aux structures sous-jacentes, telles que les muscles et les os. Il alimente également les couches supérieures de la peau en sang via de plus gros vaisseaux sanguins.


Une barrière qui empêche toute contamination ultérieure

Pour les plaies superficielles ou pas trop profondes, une pommade à la résine comme Abilar 10% est l'application recommandée car elle forme un film barrière protecteur au-dessus de la plaie. Étant donné que la plupart des acides résiniques ne sont pas solubles dans l'eau, une pommade à la résine recouvre la plaie pendant une longue période et n'est pas facilement diluée par les fluides corporels, tels que les exsudats de la plaie et la sueur. Cette barrière empêche toute contamination ultérieure par des micro-organismes.

Le principal mécanisme d’action de la pommade à la résine est donc son excellente formation de barrière contre les contaminants extérieurs car elle forme un film protecteur insoluble dans l’eau sur la plaie. Il y a ensuite l'effet antimicrobien secondaire de la pommade à la résine, qui est de nature physico-chimique : les acides résiniques hydrosolubles, comme l'acide déshydroabiétique, agissent sur l'environnement microbien. Ils provoquent une baisse du pH externe, rendant l'environnement microbien impropre à la croissance et une perturbation du potentiel membranaire, ce qui entraîne des dommages au métabolisme cellulaire et à la production d'énergie du microbe.

Abilar crée donc une petite guerre sous-cutanée et est conçue pour la gagner !

BE-ARMED-OTC-0070-10-2023

Comments


bottom of page